Les temples d'Assouan

Direction le Sud de l’Egypte. Téléportez-vous dans le temps, au cœur d’un monument à la gloire de la déesse Isis. Sauvé par l’UNESCO, le Temple d’Aswan loge aujourd’hui sur une île paisible après avoir failli sombrer dans les eaux du Nil pendant la construction du barrage d’Assouan dans les années 1960. C’est l’un des monuments les mieux conservés de l’Egypte antique. A découvrir absolument.

Histoire

Le Temple d’Aswan, plus connu sous le nom de Temple de Philae, célèbre la déesse de l’amour Isis, épouse d’Osiris et mère du dieu Horus. Fondé par le pharaon Nectanébo I de la 30ème dynastie, il se trouvait à l’origine sur l’île de Philae, au sud de la ville d’Aswan (Assouan), et marquait la limite méridionale de l’Egypte ancienne. Le complexe s’est agrandi au fil des siècles, chaque souverain des époques grecque, romaine et byzantine ayant apporté ses ajouts à l’édifice.

Le transfert du temple d’Aswan

Lors de la construction du barrage d’Assouan au début du XXe siècle, plusieurs monuments antiques dont l’île de Philae étaient en proie à l’inondation. Afin de sauvegarder les structures, l’UNESCO a mené une opération de sauvetage massive à partir des années 1960. Ainsi, le Temple d’Aswan a été transféré, bloc par bloc, de l’île de Philae à son site actuel sur l’île d’Agilkia entre 1974 et 1976.

Découvrir le Temple d’Aswan

Imprégnez-vous des traditions et légendes de la civilisation égyptienne antique en visitant le Temple d’Aswan. Découvrez l’histoire, le culte et les secrets des dieux et pharaons à travers les sculptures et les écritures picturales ornant sur les murs du complexe. Le temple de Philae abrite une riche collection de hiéroglyphes préservés, reconnus comme les dernières inscriptions faites par les Egyptiens du passé. À cela s’ajoutent des expositions multimédias vivantes, comprenant des contes des temps anciens, pour vous aider à bien comprendre l’importance et la magie de ce lieu sacré. Laissez-vous émerveiller !

Les différentes étapes de la visite du Temple d’Aswan

Les visiteurs débarquent le plus souvent en bateau depuis la ville d’Assouan. Vous entamez la découverte par la section la plus ancienne du complexe, à savoir le kiosque de Nectanébo. Arrivé à l’entrée principale, vous découvrez le Premier Pylône, une porte haute de 18 m. Admirez ses somptueuses représentations en relief des pharaons, des rois ptolémaïques, ainsi que divers membres du panthéon égyptien comme Isis, Horus et Hathor.

Passé le portail, vous débouchez sur le parvis du temple, dont l’une des colonnades dessert la Maison de naissance d’Horus. Dans cette salle se trouvent des gravures reconstituant diverses phases de l’enfance du dieu faucon. C’est entre autres ici que les pharaons légitimaient leur droit divin de souveraineté en célébrant des rituels liés à la légende d’Isis.

Pour la suite de la visite, en franchissant un deuxième pylône, vous accédez au vestibule du temple intérieur. Outre les huit colonnes imposantes, contemplez les croix ansées taillées dans les murs qui témoignent des transformations réalisées par l’Eglise chrétienne égyptienne copte dans le monument à l’époque byzantine. Puis, entrez dans le sanctuaire qui abritait jadis une statue en or d’Isis et la barque dans laquelle elle voyageait (ces trésors sont aujourd’hui conservés dans les musées de Florence et de Paris).

Après avoir exploré le Temple d’Isis, prenez le temps de parcourir les autres monuments du complexe. Jetez un coup d’œil au Temple d’Hathor, bâti par les souverains ptolémaïques Philométor et Évergète II, que l’empereur Auguste a ensuite agrandi. Découvrez également la Porte d’Hadrien qui contient des reliefs datant du règne des empereurs romains Hadrien, Marc Aurèle et Lucius Verus. Ne manquez pas non plus le Kiosque de Trajan qui, bien que non achevé, offre un splendide exemple du travail des peintres victoriens en Egypte. Enfin, visitez les ruines chrétiennes du Temple d’Aswan, incluant deux églises coptes et les restes d’un ancien monastère.

Les avantages des visites nocturnes

Parfois, le soleil et la chaleur peuvent être accablants en journée. Les visites nocturnes vous permettent non seulement de profiter d’un temps plus frais, mais aussi du spectacle de son et de lumière de Philae. Lorsque les projecteurs éclairent les reliefs anciens, l’ambiance dans le temple devient encore plus mystique. Les responsables proposent en même temps des prestations de contes mélodramatiques sur les anciens prêtres égyptiens, les dieux antiques et le Nil.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Vous pouvez rejoindre le Temple de Philae en ferry depuis l’île d’Agilkia ou l’intégrer à une excursion d’une journée au départ de la ville d’Assouan. Cette deuxième option est plus prisée par les touristes, permettant de découvrir d’autres sites importants en un seul trajet.

Si vous préférez voyager seul, prenez un taxi ou une calèche à Assouan pour arriver à l’embarcadère, puis embarquez dans un bateau ou un ferry local pour atteindre le temple. Attention, il faudra bien négocier avec les bateliers pour ne pas avoir à payer un prix exorbitant.

Horaires et tarifs

Le Temple d’Aswan est ouvert tous les jours de 7h à 16h d’octobre à mai, et de 7h à 17h de juin à septembre. Les horaires du spectacle de son et de lumière (en anglais) varient comme suit :

  • D’octobre à avril : lundi et vendredi à 18h30, mardi et mercredi à 19h45, jeudi à 21h.
  • De mai à septembre : lundi et vendredi à 19h, mardi et mercredi à 20h15, jeudi à 21h30.

Les tarifs sont les suivants :

  • Adultes : 100 Livres égyptiennes (6.40 Dollars)
  • Étudiants (avec pièce d'identité valide) : 50 Livres égyptiennes (3.20 Dollars américains)
  • Spectacle son et lumière : 125 Livres égyptiennes (8 Dollars américains)
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Cherif de "Cheops Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(202) 2-574-1693