Le temple funéraire de Séthi 1er (Abydos)

Lorsqu’on pense à un voyage en Égypte, les premières images qui nous viennent en tête sont les pyramides et le sphinx de Gizeh. On rêve d’une balade en felouque sur le Nil, sans forcément vouloir chercher plus. Sortez des sentiers battus ! Le pays a encore beaucoup à vous offrir. Pour découvrir des histoires fascinantes sur l’Égypte ancienne, visitez le Temple de Seti I à Abydos, l’un des sites religieux les mieux préservés de la planète.

Histoire

Qui était Séthi Ier ?

Pharaon de la XIXᵉ dynastie, Séthi Ier n’est pas aussi connu que les autres rois de l’Égypte antique. Il est souvent mis dans l’ombre de son fils Ramsès II, dont les succès militaires ont beaucoup contribué au rayonnement de l’empire. Séthi I occupe néanmoins une place importante dans l’histoire religieuse du pays. Avant lui, le pharaon Akhenaton avait effectué une refonte totale de la religion en Égypte en instaurant le monothéisme en l’honneur du dieu solaire Aton. Ce changement a engendré le chaos dans tout l’empire. Lors de son règne (de 1294 à 1279 av. J.-C.), Seti I a grandement contribué à la restauration de l’ordre social et de la puissance de la société égyptienne.

L’histoire du Temple de Séthi I à Abydos

Séthi I a érigé des temples à Abydos pour rétablir le culte des dieux anciens comme Osiris, Isis, Horus et Amon-Rê. Il y a également bâti son temple funéraire, que son fils Ramsès II a plus tard achevé. C’était un nouveau symbole de la puissance de la dynastie ramesside après les échecs d’Akhenaton. Les pharaons du Moyen et du Nouvel Empire ont ensuite apporté leurs ajouts.

Beaucoup de hauts dignitaires de l’Égypte ancienne ont émis le vœu d’être enterrées près du Temple de Séthi I, particulièrement à côté du Temple d’Osiris à Abydos, pour recevoir la bénédiction du dieu de l’ordre dans l’au-delà. Lorsque les archéologues ont découvert la sépulture de Seti I en 1817, le corps momifié du pharaon avait déjà disparu. Cependant, les fouilles ont permis de révéler plusieurs autres trésors qui attirent aujourd’hui de plus en plus de voyageurs curieux.

Découvrir le Temple de Séthi I à Abydos

Le site archéologique d’Abydos est moins couru que Louxor, Edfou ou encore Kom Ombo. C’est néanmoins une halte intéressante pour découvrir la splendeur de l’art et de l’architecture de l’ère pharaonique. Vous succomberez facilement au charme des fresques murales, des piliers finement sculptés et des plafonds aux couleurs vives du Temple de Séthi I.

Un temple hors du commun

Tout d’abord, le Temple de Séthi I est en majeure partie fait de calcaire. Ensuite, au lieu d’adopter la forme rectangulaire commune aux édifices de l’époque, il suit une disposition en forme de L. Le temple comporte sept portes grandioses, dont six sont consacrées aux dieux les plus estimés par le pharaon, et la septième dédiée à Séthi I lui-même. Les deux cours en plein air sont l’œuvre de Ramsès II. Vous y apercevrez des reliefs de pharaons présentant leurs offrandes aux dieux ou rendant hommage à Osiris. Les deux salles hypostyles (dont les toits sont supportés par des rangées de colonnes) abritent également de beaux reliefs de Séthi I et Ramsès II aux côtés de diverses divinités. Ne manquez pas non plus les représentations d’Osiris avec son épouse Isis et leur fils Horus dans les sanctuaires à proximité des couloirs.

Explorez la Galerie des Rois

La Galerie des Rois ou Couloir des Rois fait partie des plus importantes sections du Temple de Séthi I. Vous y trouverez la fameuse « liste des rois d’Abydos », affichant en hiéroglyphes les noms des 76 pharaons de l’Égypte ancienne reconnus par Séthi . La liste début par le Roi Narmer (Ménès), se poursuit par les souverains de l’Ancien, de Moyen et du Nouvel Empire, et se termine par Séthi I. Certains pharaons ont été délibérément mis de côté par Séthi , notamment les rois d'Héracléopolis de la IXe et Xe dynastie.

Contemplez l’Osireion

Pour terminer votre visite, rendez-vous à l’arrière du temple pour admirer l’Osireion. C’est dans ce cénotaphe qu’Osiris aurait été inhumé. Le monument n’étant pas accessible aux visiteurs, vous ne pourrez pas voir les textes funéraires et rituels gravés sur les murs. Toutefois, nul besoin de s’en approcher pour imaginer toute l’importance de l’Osireion pour les anciens Égyptiens.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Le site archéologique d’Abydos, où se trouve le Temple de Séthi I, se situe à environ 150 km au nord de la ville de Louxor. C’est une destination recommandée pour une excursion d’une journée au départ de l’ancienne Thèbes. Vous pouvez y aller en taxi et définir votre propre itinéraire pour découvrir d’autres trésors de la région. Alternativement, vous pouvez vous inscrire à un voyage en autocar vers Abydos si votre budget est serré et que vous voulez partager le chemin avec d’autres passionnés.

Horaires et tarifs

Le Temple de Seti I à Abydos est ouvert tous les jours de 8h à 16h. L’entrée coûte 100 EGP pour les adultes et 50 EGP pour les étudiants.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Cherif de "Cheops Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(202) 2-574-1693