Pyramides de Dahchour

Le site de Dahchour est un grand livre ouvert, narrant les glorieuses péripéties de l'Égypte antique. Pour apprendre davantage sur l’évolution de la construction des pyramides, visitez cette nécropole royale établie à une quarantaine de kilomètres au sud du Caire. Bâties autour de 2600 av. J.-C., les pyramides de Dahshur sont considérées comme les ancêtres de la pyramide de Khéops. Il est possible d’explorer l’intérieur de la pyramide rouge, à condition de ne pas être claustrophobe.

Histoire

Située dans le désert sur la rive ouest du Nil, au sud de la capitale, la nécropole de Dahshour a été aménagée au temps de l'Égypte antique. Fondées entre 2613 et 2589 av. J.-C. sous le règne du pharaon Snéfrou, deux de ses pyramides sont classées parmi les plus importantes structures du pays en termes d’ancienneté, d’envergure et d’état de conservation.

Le projet des pyramides de Dahchour a été une expérience cruciale pour les architectes égyptiens. Le chantier leur a permis de définir les techniques fondamentales pour façonner une pyramide à faces lisses. Avant cela, ils avaient principalement érigé des pyramides à degrés, comme le complexe funéraire de Djéser à Saqqarah. Ces nouvelles prouesses aboutiront par la suite à la réalisation de la Grande Pyramide de Gizeh, inscrite sur la liste des Sept merveilles du monde antique.

Jusqu’en 1996, Dahchour appartenait à zone militaire restreinte. Longtemps éclipsées par les sites majeurs autour du Caire, en raison de son éloignement, les pyramides ont été rouvertes à la visite depuis juillet 2019 afin de soulager l’affluence touristique sur le site des pyramides de Gizeh.

Découvrir les pyramides de Dahchour

Vous avez ici le privilège d’explorer l’une des nécropoles les plus importantes de Memphis. Le complexe se compose de plusieurs pyramides aussi impressionnantes les unes que les autres.

La pyramide rhomboïdale : la pyramide ratée de Snéfrou

Cette pyramide à deux pentes n’est pas accessible à la visite, mais une balade autour de l'édifice suffit pour s’émerveiller. On dit que le pharaon Snéfrou voulait à l’origine construire une pyramide à face lisse, mais la base de l’édifice ne permettait pas cette configuration. Le socle était bien trop large par rapport à l’inclinaison des côtés, ce qui pouvait entraîner l’effondrement de la pyramide à partir d’une certaine hauteur. Il fallait donc modifier la pente afin de diminuer la masse de calcaire dans la partie supérieure. Cette technique a révélé ses avantages au fil des siècles : si les blocs de calcaire recouvrant les pyramides lisses se sont détériorés avec le temps, le revêtement de la pyramide rhomboïdale de Dahchour a subsisté, offrant ainsi un parfait exemple de l’apparence extérieure des pyramides égyptiennes à leur apogée.

La pyramide rouge : la première pyramide à faces lisses de l’Égypte

Dans un parfait état de conservation, la pyramide rouge de Dahchour marque l’aboutissement des recherches des architectes de Snéfrou, après les tentatives de la pyramide de Meïdoum et de la rhomboïdale. En plus d’être à faces lisses, cette majestueuse pyramide s’élève à 99 m de hauteur. Réjouissez-vous, cette fois-ci, vous pouvez accéder à l’intérieur du monument.

L’entrée de la pyramide se situe à 28 m de hauteur, sur la face Nord, depuis laquelle un long couloir vous conduit à trois chambres funéraires en contrebas. Les funérariums construits à l’époque de Snéfrou n’arborent aucune décoration et n’abritent pas de sarcophage, mais l’ambiance y est délicieusement mystique. L’intérieur de la pyramide étant étroit, avec un plafond assez bas, il est déconseillé aux claustrophobes d’y pénétrer…

Visitez les trois pyramides de la XIIe dynastie égyptienne

Bien que les deux précédentes pyramides constituent l’attraction principale à Dahchour, d’autres pyramides, plus petites, valent le coup d’œil : la pyramide de Sésostris III, la pyramide d'Amenemhat II ou « la pyramide blanche » et la pyramide d'Amenemhat III ou « la pyramide noire ». Celles-ci datent du Moyen Empire égyptien. Leurs teintes sont dues à la couleur des blocs calcaires employées lors de leur construction. Vous pouvez seulement les observer de près, car elles ne sont pas ouvertes à la visite.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Il n’y a pas beaucoup de choix de transports pour venir à Dahchour. Vous devez louer une voiture ou bien emprunter un taxi. De plus, vu l’envergure du site, la pyramide rouge et la pyramide rhomboïdale étant distancées de 3 km par exemple, il est tout simplement impossible de visiter la zone à pied, surtout avec la chaleur du désert… Il n’est pas difficile de trouver une agence de location de véhicule au Caire. En revanche, si vous optez pour le taxi, il va falloir bien déterminer votre circuit et le tarif correspondant avec le chauffeur afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Horaires et tarifs

À découvrir idéalement avant de rejoindre les pyramides de Khéops, les pyramides de Dahchour adoptent des horaires similaires à ceux des sites touristiques de Gizeh et de Saqqarah. Le site est accessible tous les jours de 8 h à 16 h, sauf pour quelques exceptions : fermeture à 15 h durant le ramadan et aux environs de 17 h en été.

Concernant les frais d’entrée, l’accès à la nécropole de Dahshur coûte moins cher que les billets des deux autres complexes funéraires dans la région du Caire. Le ticket vaut 60 EGP. La billetterie se situe à quelques minutes au nord-ouest du village de Dahshur, à proximité du poste de contrôle de la police. Votre billet vous permet de circuler librement à l’intérieur de la zone. Vous n’avez pas besoin de payer des frais supplémentaires pour visiter la pyramide rouge de Dahshur.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Cherif de "Cheops Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(202) 2-574-1693