Citadelle de Saladin

Bâtie par le grand Saladin vers le XIIe siècle, lacitadelle du Caire fait partie des joyaux de l'Égypte. Elle a permis à de grands monarques de résister face à leurs envahisseurs. Cette forteresse médiévale a même servi de place forte pour les Britanniques pendant la Second Guerre mondiale.

Merveille d'architecture, elle a été classée parmi les patrimoines mondiaux de l'UNESCO.

Histoire

La citadelle du Caire fût construite par Saladin vers à 1176. Elle devait constituer une place forte contre l'armée des croisés, les ennemis jurés du grand monarque.

Au départ, Saladin voulait également ajouter un grand mur qui entourerait tout le Caire depuis le Nil, mais le projet ne put être achevé par les successeurs du sultan.

Sa position stratégique fait de la citadelle la place forte par excellence pour résister aux adversaires de la dynastie ayyoubide. Il s'agissait d’une des plus impressionnantes fortifications militaires du monde médiéval. Les différents régents d'Égypte y ont siégé pendant près de 700 ans. Chacun d'eux y a apposé sa signature en remodelant à sa manière la structure du monument.

Au XIXe siècle, le vice-roi Muhammad Ali Pacha remodela presque tout le site, lui donnant son aspect actuel.

Au XXe siècle, elle devint la place forte de l'occupation britannique dans le pays.

Après l'indépendance, l'armée égyptienne y établit une base militaire.

En 1976, l'UNESCO déclare le site comme patrimoine de l'humanité. Mais il faudra attendre 1983 pour qu'il soit enfin ouvert au public.

Visite de la citadelle du Caire

Le site comporte quatre mosquées, quatre musées, un grand palais et une terrasse permettant d'avoir une vue panoramique sur Le Caire.

Les visiteurs garent leurs véhicules dans le grand parking à l'extérieur du site. Et de là, il faut marcher à pied vers l'entrée principale, la porte de Bab-el Gebel.

En se dirigeant vers la gauche, on prend la route vers le quartier sud de la forteresse. Sur cette allée on découvre successivement lepuits de Saladin et le magnifique palais de Gawhara, reconverti en prestigieux musée.

Plus au sud, sur la grande terrasse, il faut prendre un instant, et profiter d’une vue imprenable sur Le Caire. Le paysage qui s'ouvre sur cette place oubliée dépeint la ville comme un curieux mélange du passé et du présent, Égypte médiévale et contemporaine à la fois. En regardant en bas, on peut observer la mosquée du sultan Hassan, puis le Caire islamique, le centre-ville, les rives du Nil, et, tout au loin, les impressionnantes pyramides de Gizeh.

En quittant la terrasse, en se dirigeant vers le nord, on tombe sur la mosquée de Mohamed el-Nassir et celle de Mohamed Ali. Ces deux merveilles d'architecture possèdent leurs identités propres. L'une fût bâtie en XIVe siècle tandis que l'autre fût achevée en 1857. Pour ceux qui veulent en admirer les magnifiques ornements, ces deux lieux de culte sont ouverts au public sauf le vendredi, jour de prières. Les autres jours, il est permis d'en découvrir les merveilles depuis l'intérieur, à condition de respecter les usages des lieux.

En poursuivant la visite du site, on découvre peu à peu ses espaces verts et ses aménagements datant de l'ère médiévale. On se perd facilement entre les bâtiments en s'imaginant l'effervescence des grands généraux de l'époque qui parcouraient les ruelles de la citadelle pour exposer au régent la situation sur le champ de bataille.

En visitant le musée militaire, on peut aisément se projeter dans les années 40. Alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage, les Britanniques avaient aménagé l'endroit pour en faire leur place forte. Le musée raconte également l’histoire d’une Égypte sous les feux d'autres guerres plus récentes et expose ses blessures sur le Mur des Martyrs.

Après avoir profité d’une vue impressionnante de toute la citadelle depuis le musée militaire, il est agréable de flâner ici et là pour admirer le Musée des Carrosses, la mosquée du pacha Suleyman ou encore la structure de la porte El-Quarfa.

Comment y aller ?

On accède au site depuis la rue Salah Salem, adjacente à la Citadelle. Le moyen le plus simple pour s'y rendre est tout simplement de prendre un taxi.

On peut également entreprendre de passer par la citadelle dans le cadre d'une visite du Caire Islamique.

Prendre le métro serait assez difficile car la station la plus proche se trouve à plus de cinq kilomètres du site, sans compter la montée sur la pente de la colline sur laquelle la citadelle a été bâtie.

Horaires

La citadelle du Caire ouvre ses portes tous les jours de 9h à 16h.

Pour ceux qui projetteraient de visiter les mosquées, il est recommandé de programmer la visite en dehors du vendredi, jour de prières.

Bonjour

Je suis Cherif de "Cheops Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(202) 2-574-1693