Vallée des Rois et des Reines

Pour les anciens pharaons, la concrétisation de leur règne est sans doute le moment où ils rejoignent enfin le royaume des dieux. Cette croyance faisait de la Vallée des Rois l'un des sites les plus sacrés du royaume.

Situé au sein de la mythique nécropole thébaine, près de la ville de Louxor, il abrite les tombes des plus illustres pharaons du Nouvel Empire. Toujours à la recherche de gloire, même dans la mort, ces grands monarques rivalisaient d'ingéniosité dans la construction de leur sépulture.

Chaque dirigeant, aussi illustre qu'il soit, a toujours besoin d'une compagne pour l’aider à porter ses lourdes responsabilités. Visiter la Vallées des Reines, à quelques kilomètres de là, fait prendre conscience de cette réalité. Les sépulcres qu'on y découvre décrivent le parcours, l'identité et la gloire de ces grandes régentes qui ont contribuées à écrire l’histoire de l’Égypte antique.

Histoire

La Vallée des Rois

Au tout début du Nouvel Empire, vers -1539, après avoir établi Thèbes comme la nouvelle capitale du royaume, les pharaons voulaient bâtir de nouveaux types de tombeaux. Ils voulaient se démarquer des grandes pyramides de leurs prédécesseurs. 

La légende raconte que le conseiller du roi Thoutmôsis Ier, Inéni, aurait eu une vision venant des dieux. Dans ce songe, il aurait vu le roi déposer son enveloppe corporelle dans un lieu isolé, sous une pyramide construite par les divinités égyptiennes, avant de partir pour le grand voyage dans l'au-delà. 

Après maintes recherches, le site s'avère être Ta Dehent ou "la Cime", une montagne proche de la cité de Thèbes. Étrangement, elle avait une forme grossièrement pyramidale et était assez éloignée des localités environnantes. À la mort du grand monarque, sa dépouille fut alors déposée dans une tombe souterraine creusée à flanc de montagne. Au fil des siècles, à l’exception d'Akhenaton, ses successeurs suivirent cette tradition, faisant de la Vallée des Rois la plus grande nécropole royale de tout le royaume d'Égypte

La Vallée des Reines

Vers la fin de la XVIIè dynastie, près de 1 500 ans avant notre ère, le pharaon Séqenenrê Taâ entra en guerre contre les nomades Hyksôs venus d’Orient. Au cours de cette période de troubles, il fonda près de la cité de Thèbes le village de Deir el-Medina. À la mort de sa fille Ahmose, il décida de l'enterrer dans une vallée proche de la Vallée des Rois. 

Quelques années plus tard, d'autres rois y enterrèrent également leurs notables, leurs filles et les membres de leurs familles. Mais au cours de la XIXè dynastie, soit près de 1 200 ans avant Jésus-Christ, le site devint un cimetière exclusivement réservé aux dépouilles des reines et de sa famille.

À partir de là, les ouvriers travaillant dans la construction des tombes dans la Vallées des Rois furent également chargés de bâtir les sépulcres des régentes du royaume dans la Vallées de Reines. L'architecture de leurs tombeaux acquit alors une complexité similaire à celles des rois.

Visite des vallées

Découverte de la Vallée des Rois

En descendant de l'un des petits trains jaunes circulant sur le site, on découvre un paysage digne d'un grand film d'aventures. La Vallée des Rois se dessine comme une monumentale allée désertique et rocailleuse logée aux pieds de gigantesques montagnes. Le long du sentier, on découvre tour à tour des ouvertures de pierre menant à un monde inconnu et mystérieux, les tombeaux des pharaons.

Le plus célèbre d'entre eux est sans doute la tombe de Toutânkhamon (sépulture KV62). Elle est à l'origine de la célèbre malédiction du pharaon. La légende raconte que les membres de l'équipe d'archéologues à l'origine de sa découverte sont décédés dans de mystérieuses circonstances. Elles demeurent d’ailleurs inexpliquées jusqu’à nos jours. Cette histoire a inspiré de nombreux grands auteurs comme Hergé, Agatha Christie ou encore Sally Beauman.

Malgré sa célébrité, il demeure néanmoins l'un des plus petits tombeaux de la vallée. Son architecture consiste en quelques chambres souterraines reliées par des couloirs. Il comporte notamment une salle aux trésors, une chambre funéraire, une annexe, une niche et plusieurs corridors. Le cœur de l'édifice, sa belle salle mortuaire, est orné de hiéroglyphes décrivant la procession funèbre du légendaire pharaon.

Plus loin, située dans la partie ouest de la Vallée des Rois, la tombe du pharaon Aÿ (sépulture WV23) est tout aussi impressionnante. L'édifice est composé d'une ouverture, un escalier, un long corridor donnant sur un vestibule puis sur une magnifique chambre funéraire et une salle dédiée aux vases-canopes. Mise à part sa belle décoration murale, cette sépulture est connue pour sa majestueuse salle mortuaire ornée de peintures de chasse et d'un imposant sarcophage. 

Non loin de là, le somptueux tombeau de Séthi Ier attire également de nombreux visiteurs. Son long couloir et son antichambre sont ornés de magnifiques hiéroglyphes multicolores. Le cœur du bâtiment se trouve au fond de la tombe, une chambre funéraire décorée d'un magnifique plafond bleu et doré.

Le site abrite également d'autres merveilles qu'il ne faut absolument pas manquer. Parmi elles, la décoration de sa chambre hypostyle dans le tombeau de Ramsès VI (tombe KV9), les hiéroglyphes de la salle du puits dans la tombe d'Horemheb (tombeau KV57) ou encore les motifs impressionnants du sépulcre de Ramsès IV (tombe KV2).

Découverte de la Vallée des Reines

À l'entrée, on découvre un paysage rocailleux aux pieds des montagnes. Moins vaste que la Vallée des Rois mais tout aussi impressionnante, la Vallée des Reines recèle plus de trésors qu'on ne peut l'imager au premier abord. En parcourant son allée, on découvre quelques panneaux permettant aux touristes de s'orienter convenablement. 

On apprend également que quatre tombeaux sont actuellement ouverts au public. Et à proximité de chacun d'eux, un petit abri offre un coin d'ombre pour s'abriter du soleil en attendant de pouvoir entrer dans le monument.

La plus belle tombe de toute la nécropole thébaine demeure certainement celle de Néfertari (la tombe QV66). Son ouverture en forme de papyrus donne sur un escalier conduisant à une antichambre, puis à une grande salle funéraire. Très bien ventilée et éclairée, le tombeau rappelle vaguement celui de Séti Ier, dans la Vallée des Rois.

Les murs et les colonnes soutenant la sépulture sont décorés de hiéroglyphes multicolores relatant des passages du livre des morts. Dans l'ancien temps, le cortège funèbre devait suivre les parois du tombeau. Ils commençaient là où le livre des morts débutait et s’arrêtait à l'endroit où l'ouvrage dépeignait le défunt devant le dieu Osiris.

À quelques centaines de mètres au sud de la tombe de la reine Néfertari se trouve le tombeau du prince Khâemouaset. Là, une petite porte incrustée dans la roche débouche sur un long couloir traversant plusieurs salles. Ses murs sont ornés de hiéroglyphes peints en rouge, en vert, en bleu ou en noir, sur un fond blanc et jaune.

Plus au nord, une petite porte creusée à flanc de montagne s'ouvre sur un agencement de salles similaire à celle du prince Khâemouaset, la tombe de la reine Tyti. Cette dernière est connue pour son magnifique plafond orné d'étoiles blanches.

Plus loin, un escalier descend vers une ouverture aménagée dans la roche. L'architecture du tombeau du prince Amenherkhepshef est proche de celle de la plupart des sépulcres du site.

Mise à part ces trois principales attractions, on peut également découvrir dans la Vallée des Reines le sanctuaire de Ptah et de Méretséger, les ruines des huttes qui avaient abritées les anciens ouvriers du site ou encore les vestiges du mythique barrage des pharaons. On peut également y contempler des ruines des sanctuaires romains et coptes aménagées plus au nord, Deir er-Rumi. Et dans la grotte sacrée située à l'extrémité ouest du site, on peut admirer des gravures à l'effigie de la déesse Hathor, la protectrice et garante de la résurrection des morts enterrés dans la Vallée des Reines.

Comment y aller ?

Pour vous rendre dans la Vallée des Rois puis dans la Vallées des Reines, vous pouvez choisir entre louer un taxi pour une demi-journée ou embarquer dans un car touristique depuis Louxor.

Horaires

La Vallée des Rois est ouverte aux visites du dimanche au samedi, de 9h à 17h.

La Vallée des Reines, elle, accueille des visiteurs tous les jours de 7h à 17h.

Histoire
4 photos

Bonjour

Je suis Cherif de "Cheops Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(202) 2-574-1693