Alexandrie

Les trésors culturels de l'Égypte ne se limitent pas uniquement aux vestiges des pharaons. La civilisation gréco-romaine, la conquête musulmane, la campagne de Napoléon Bonaparte et même la Seconde Guerre mondiale ont apposé leurs empreintes dans une ville particulière du pays : Alexandrie.

Située au nord de l'Égypte, au bord de la mer Méditerranée, la belle Alexandrie a été fondée en -331 par Alexandre le Grand. Sa légendaire bibliothèque, ses vestiges sous-marins et la diversité de son architecture, remodelée au fil du temps, font d'elle le sanctuaire des amoureux d'histoire, de l'art et de l'Égypte .

Histoire

Roi-bâtisseur, Alexandre le Grand aimait démontrer sa suprématie au sein des contrées qu'il avait conquises en construisant des citées impressionnantes. La plus importante d’entre elles est l'actuelle ville d'Alexandrie, en Égypte.

Fondée en 331 av. J.- C., l'antique cité du savoir était la plus grande ville du monde grec durant l'époque hellénistique.

Les Grecs avaient bâti une métropole digne de leur notoriété. Le plan global de la ville était en damier, ponctué d’impressionnants édifices. Parmi elles, un phare qui n'avait pas son égal dans le monde, une bibliothèque qui renfermait quasiment tout le savoir accumulé par le peuple grec, un palais royal d'une splendeur à couper le souffle et différents temples en l'honneur de leurs dieux.

Puis vint la domination romaine vers -30. Le nouveau peuple conquérant n'hésita alors pas à s'emparer de la ville pour sa richesse et y apposa son empreinte. Ils enrichirent la structure de la ville en y construisant des maisons, un temple ptolémaïque, un bain et un théâtre.

Au terme de cette période se succédèrent la conquête arabe , la cinquième croisade et le débarquement de Napoléon Bonaparte en 1798, puis celle des Britanniques.

Chaque civilisation y a apporté son lot de richesse, mais aussi de destruction. L’impressionnante bibliothèque de la ville fût incendiée. Et l’une des sept merveilles du monde antique, le phare d’Alexandrie, s’est effondré lors d’un tremblement de terre.

Une des plus décisives batailles de la campagne de l'Afrique du Nord, au cours de la Seconde Guerre mondiale, s'est jouée à El Alamein à près de 112 km de la ville.

L'actuelle ville d'Alexandrie a été bâtie sur les vestiges de l'ancienne cité du savoir.

Alexandrie aujourd’hui

L'ancienne et la nouvelle ville d'Alexandrie se superposent, offrant une architecture alliant modernité et un style rappelant la civilisation gréco-romaine.

L'ancienne cité est toujours là. La citadelle de Qaitbay, l'île de Pharos, le Gymnase, le dicastérion, le Sôma, le palais de justice, le port, la Colonne de Pompée ou encore le théâtre romain ramènent à la glorieuse cité d'Alexandre le Grand. Le musée national d'Alexandrie, rue Tariq Al-Horreya, renferme des trésors de l'époque et permet à ses visiteurs de remonter le temps à travers sa collection impressionnante de cartes, de guides et d'œuvres d'art.

Certaines structures ont été aménagées plus tard. La modernité qui a ainsi été apportée renforce les origines de la ville tout en pointant vers le futur. La Bibliotheca Alexandrina fait renaître l'ancienne bibliothèque. Ce centre culturel renfermerait près de huit millions d'ouvrages traitant de tous les sujets.

D'autres lieux d'exception comme le musée sous-marin, la Corniche ou encore le Palais et les jardins de Montazah font de l'Alexandrie moderne la digne héritière de la cité d'antan.

Que faire lors d’un séjour à Alexandrie ?

Une visite de la ville et de ses lieux mythiques

Se rendre à la Bibliotheca Alexandrina en vaut le détour. Ce centre culturel emblématique de la ville dispose de la plus grande salle de lecture au monde et peut renfermer jusqu'à huit millions d'ouvrages. Elle est également dotée de trois musées exposant des antiquités datant de l'époque gréco-romaine et de l'Égypte des pharaons, mais aussi d’un planétarium qui ne manquera pas d’émerveiller les plus petits comme les plus grands.

La citadelle de Qaitbay est un lieu incontournable au sein de la ville. Là s'était dressé le fameux Phare d'Alexandrie. Construit par Sostrade de Cnide, il s'agissait de l'une des 7 merveilles du monde antique.

Contempler l'immensité de la mer Méditerranée en se baladant sur la Corniche est un moment très agréable. Admirer la ville de là fait prendre conscience de l'élégance de cette nouvelle cité, à la fois moderne et tournée vers le passé.

Dans le centre de la ville, on peut aussi visiter les vestiges du théâtre, des demeures et du temple ptolémaïque qu'avaient construit les Romains.

La culture égyptienne demeure enracinée au sein de la ville. Les catacombes de Kom el-Shoqafa nous font replonger dans cet univers. Il s'agit du plus grand complexe funéraire de toute l'Égypte. À travers ses galeries souterraines, on redécouvre les anciens rites funéraires égyptiens et les mystères qu'ils recèlent.

La ville est riche en culture et en lieux mythiques. Contempler lePalace Ras el-Tin, se balader dans lesjardins de Montazah ou encore s'émerveiller devant la Colonne de Pompée. Cette expérience ne peut être comparée à aucune autre voyage.

Une plongée sous-marine

Allier l'amour de la mer et l'archéologie semble inconcevable. Pourtant, beaucoup le font chaque année dans la baie d'Alexandrie. Les vestiges du Palais englouti de Cléopâtre émerveillent toute personne qui les découvre.

La cuisine locale

Les restaurants d'Alexandrie regorgent de mets en tous genres. Parmi eux, il ne faut pas passer à côté des falafels, du Ful Mudammas ou encore de la fondue locale. Et les restaurants le long du marché au poisson du district d'Anfushi offrent les meilleurs plats à base de fruit de mer de toute la ville.

Shopping

Alexandrie regorge de centres commerciaux où l'on peut trouver toutes sortes d'objets à ramener en souvenir. Le meilleur coin de la ville demeure tout de même le souk. On y trouve une ribambelle de petites boutiques spécialisées.

Le climat

Grâce à l'effet modérateur de la mer Méditerranée, Alexandrie bénéficie d'un climat plutôt stable, sans réelle grande variation de température tout au long de l'année. Le thermomètre oscille entre 20°C et 32°C. Les maximales de température sont surtout atteintes en juin.

La pluie, elle, est assez rare. Les averses surviennent surtout en hiver, notamment au mois de décembre.

Comment y aller ?

Il est possible de prendre l'avion pour Alexandrie et atterrir à l'aéroport international de Borg El Arab après près de sept à neuf heures de vol.

La visite de la ville peut aussi s'inscrire dans le cadre d'une croisière sur la mer Méditerranée.

Par contre, si vous aviez prévu de débarquer à l'aéroport international du Caire, il est toujours possible de prendre le train depuis la capitale ou passer par l'autoroute en prenant un bus à la gare routière.

Comment se déplacer dans la ville ?

La belle Alexandrie regorge d'hôtels faits pour tous les budgets. De là, pour faire une visite de la ville, le plus simple est de prendre un taxi et d'indiquer l'endroit où vous voulez vous rendre.

Pour les aventuriers, il est tout aussi possible de prendre le tramway, le bus ou même un minibus vers le quartier du site touristique à explorer.

Bonjour

Je suis Cherif de "Cheops Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(202) 2-574-1693