Musée égyptien du Caire

Qui n’est jamais allé au Caire sans songer à contempler la célèbre collection du Musée égyptien ? Ouvert au public en 1902, le musée rassemble plus de 150 000 objets et œuvres d'art liés à l’Antiquité égyptienne, depuis la dynastie des pharaons jusqu'à la période gréco-romaine. Plus de 7 000 ans d'histoire sont devant vous. Visiter une Égypte de légende, déchiffrer ses mystères, connaître l’histoire des premiers rois, des scribes et des vizirs comme dans un livre… Cela passe forcément par un tour au Musée égyptien du Caire.

Parcourir les centaines de salles du musée revient à remonter le temps au sens littéral du terme. Le masque d’or de Toutânkhamon, le plus célèbre des pharaons égyptiens, est le diamant trônant dans cet ensemble de joyaux archéologiques, comprenant monnaies, documents en papyrus, momies de rois et de reines, statues en or, en cuivre ou en bois, sarcophages décorés comme des palais et bien d’autres artéfacts qui vous révèlent à quoi ressemblait l’Égypte d’un autre âge.

Accueillant près de 3 000 visiteurs par an, le Musée égyptien du Caire compte parmi les plus grands musées d’art égyptien au monde.

Histoire

Les débuts du projet commencèrent en 1835, lorsque le prince régent Mohammed Ali interdit l'exportation des antiquités du pays. La construction d’un lieu dédié au dépôt et à l’entretien des trouvailles archéologiques et à leur exposition au grand public germa alors dans les pensées.

En 1858, le premier musée d’égyptologie fut établi à Boulaq, au Caire. Auguste Mariette a été le directeur, avec la collaboration du Conseil suprême des antiquités égyptiennes. Mais, à la suite d’une grosse crue du Nil qui inonda l’établissement en 1878 et provoqua de nombreux dommages, les antiquités furent déplacées temporairement au palais royal de Gizeh, à Al-Jizah, ville du Caire.

Les autorités jugèrent bon d’ériger un nouveau musée à la place du musée du Boulaq. Le chantier a été confié à la compagnie italienne Garozzo-Zaffarani, le plan général du bâtiment étant l’œuvre de Marcel Dourgnon. C’est ainsi que, le 15 novembre 1902, le Musée égyptien du Caire ouvrit ses portes sur la place Tahrir, en plein centre-ville du Caire.

Visiter le musée égyptien du Caire

Le Musée égyptien est localisé sur la place Tahrir, appelée aussi « place de la Libération », l’un des cœurs historiques de la capitale. Le bâtiment se reconnaît de loin par sa façade couleur ocre de style néoclassique conçue par l’architecte français Marcel Dourgnon. À l’entrée se trouve un magnifique jardin arboré, bordé de 24 stèles érigés en mémoire des grandes figures de l’égyptologie : Auguste Mariette, François Chabas, Johannes Dümichen, Conradus Leemans, Charles Wycliffe Goodwin, etc.

Gravir les escaliers du musée sonne vaguement comme la montée vers le Panthéon, à la rencontre des grands monarques qui ont façonné l'Égypte au fil des siècles.

En parcourant les différentes salles où sont exposés des milliers d'objets antiques, le visiter se rend curieusement compte que ces peuples ont bel bien existé. Leur présence, leurs cultures, les mentalités, leurs religions… Ils ont foulé cette terre il y a plus de 7 000 ans de cela.

Accompagné d'un guide qui connaît l’égyptologie sur le bout des doigts, on remonte progressivement le temps pour plonger dans l’univers de ces mythiques rois et reines égyptiens.

Ici se dresse une statue de la grande intendante d'Horus, Hétep-Hérès Ire. Là, celle du roi à la force herculéenne, Amenhotep II. Sarcophages, bas-reliefs, papyrus, objets funéraires remontant à l'époque du roi révolutionnaire Akhenaton et de sa reine à la beauté légendaire, Néfertiti, ou encore quelques trésors royaux appartenant au roi Toutânkhamon, ceux qui n'ont pas été emportés en tournée internationale… émerveillent petits et grands, témoignant du riche patrimoine transmis par l'Égypte antique.

La visite de ce lieu chargé d'histoire constitue une bonne introduction à la découverte du pays et de ses merveilles longtemps cachées.

Comment y aller ?

La manière la plus simple de vous rendre au Musée égyptien est de prendre un taxi depuis votre hôtel en demandant au chauffeur de vous déposer au centre-ville, sur la place Tahir.

Vous pouvez également y parvenir facilement en bus, en prenant la ligne 381. Elle s'arrête à côté du Ramses Hilton Hôtel qui se trouve à deux pas du musée.

En empruntant le métro, il faudra vous arrêter à la station Nasser ou à celle de Naguid ; ce faisant, il suffit de héler un taxi pour gagner le musée égyptien. Ce dernier se trouve juste à trois ou à cinq minutes de la gare.

Horaires

L'horaire d’ouverture du Musée égyptien du Caire change un jour sur deux, en fonction du jour de la semaine :

- lundi et mercredi : 9 h à 19 h ;

- dimanche et mardi : 9 h à 21 h ;

- vendredi et samedi : 9 h à 16 h.

Musée
4 photos

Bonjour

Je suis Cherif de "Cheops Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(202) 2-574-1693