Île d'Agilkia

Découvrir les grands monuments de l'Égypte antique fait prendre conscience que les légendes racontées sur les pharaons sont loin de relever de la fiction. Les trésors de l'île d'Aguilkia, au sud d'Assouan, est un témoignage de ce glorieux passé. Deux civilisations s'y sont rencontrées. Égyptiens et Romains s'y sont réunis en paix.

Le paysage qu'elle offre en fait l'une des destinations touristiques les plus prisées de l'Egypte. En haute saison, il peut attirer plusieurs milliers de touristes par jour.

Histoire

Dans l'Égypte antique, l'île d'Aguilkia n'abritait ni temple ni monument. D'ailleurs, elle n'aurait probablement pas suscité notre intérêt s'il n'y avait pas eu un événement inattendu.

Les trésors d'Aguilkia avaient été érigés par les Égyptiens et les Romains sur Philae, une île voisine. Mais menacés par la montée du niveau du Nil, ils ont dû être déplacés sur Aguilkia par le ministère de la Culture d'Égypte, les services d'archéologie du Caire ainsi que l'UNESCO. Ces derniers furent si pointilleux dans la reproduction qu'ils ont redessiné les rivages de cette terre d'accueil pour reproduire la forme originelle de Philae.

L’île d’Aguilkia aujourd’hui

Dans sa globalité, les rives d'Aguilkia ont été remodelées pour lui donner la forme d'un oiseau. Les berges de l'île sont tout simplement magnifiques, alternant verdures et paysages désertiques. On se projette alors facilement dans l’ère des pharaons pour imaginer la splendeur passée de l'Égypte antique avec ses oasis et ses monuments immenses. Les grandes religions de l'antiquité y ont apposé leurs empreintes, allant du culte des dieux égyptiens au christianisme, en passant par celui des dieux romains et nubiens.

Tous les bateaux menant au site accostent au débarcadère situé au sud de l'île. En débutant l'exploration par l'ouest, à gauche, on peut découvrir ce qui reste d'une ancienne chapelle du dieu nubien Mandoulis, et plus loin celui de d'Imhotep.

Sur les traces des peuples de l'ancien temps, on découvre une rangée de colonnes menant à un grand mur orné de sculptures représentant les anciens dieux égyptiens. Il s'agit du premier pylône menant à la cour du mythique temple d'Isis, reine égyptienne élevée au rang de divinité. Les bas-reliefs qui ornent l'endroit lui donnent un aspect solennel, reflet du culte rendu par les pèlerins de l'époque.

En face de celui de la grande reine, les Romains avaient aussi aménagé une chapelle pour honorer leurs dieux.

La richesse culturelle de l’île d’Aguilkia est impressionnante. Elle se révèle à travers les divers lieux de culte qui s'y trouvent et les histoires qu'ils recèlent. On peut notamment admirer les vestiges des temples d'Horus, d'Auguste, celui d'Hathor et le kiosque de Trajan.

Que faire sur l’île d’Aguilkia ?

La visite en bateau des alentours de l'île demeure une expérience inoubliable. La contemplation de ses berges ramène les explorateurs en arrière, vers une ancienne Égypte qui semble ne pas avoir disparu. On peut voir de loin le temple de la reine Isis, mais aussi les deux nilomètres qui servaient autrefois à mesurer le niveau du Nil.

Après avoir accosté au débarcadère, la découverte de l'île et de ses trésors émerveille les visiteurs en quête des mystères du passé. Et la reine Isis semble continuer à vivre à travers les sculptures et le temple qui lui sont dédiés.

À la nuit tombée, le fameux spectacle son et lumière de l'île d'Aguilkia est époustouflant. La projection de faisceaux multicolores ramène tout le site à l'époque des pharaons. Et les œuvres d’art semblent prendre vie.

Le climat

Il est toujours préférable de visiter l'île d'Aguilkia et ses environs en hiver pour éviter les températures caniculaires en été. Autour d'Assouan elles peuvent, en effet, varier entre 23°C, en janvier, à 50°C vers le mois de juillet.

De janvier à mars, la chaleur est moindre et les averses sont rares. La chaleur s'adoucit également en fin d'année, de novembre à décembre.

Comment y aller ?

La ville d’Assouan offre de bons hôtels où séjourner et différents lieux à découvrir comme l'obélisque inachevé, le Musée de la Nubie ou encore la cathédrale copte. Pour se rendre à l’Aguilkia depuis là, il faudra d’abord prendre la route pour se diriger vers l’ancien barrage d’Assouan, un chef-d’œuvre d’architecture égyptienne bâti au début du XXe siècle. De là, de petites embarcations peuvent être louées pour naviguer tranquillement vers l'île d'Aguilkia.

Cette séance de découverte peut aussi entrer dans le cadre d'une paisible croisière fluviale sur le Nil.

Balnéaire
6 photos

Bonjour

Je suis Cherif de "Cheops Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+(202) 2-574-1693